Base de loisirs aquatique écologique

Montreuil (93), France

Programme : Construction d'une base de loisirs aquatique écologique, un jardin et un parvis publique
Surfaces : 4 000 m² SHON
Coût : 13 M€
Calendrier : Concours 2011
MO : Mairie de Montreuil
Avec : Paysagiste: ILEX - BET Fluides: INEX - BET Structure: C&E Ingénierie - Economie de la construction:
Le projet de la base de loisirs écologique de Montreuil nous est apparu comme une occasion exceptionnelle de démontrer qu'il est possible de vivre autrement, en ville, dans une ville équilibrée, où tous les modes de vie peuvent trouver leur place en harmonie les uns avec les autres et sans impact négatif sur l'environnement qu'il soit naturel, social ou culturel. Nous avons voulu inscrire le projet sur son territoire spécifique, celui d'un lieu étonnant à  la fois agricole et historique, paysagé et construit. Nous avons tissé le projet avec les murs à  pêches, inséré les bâtiments dans cette trame de lanières paysagées et développé ainsi une forme d'inscription urbaine qui n'appartient ni à  la forme urbaine classique, qu'elle soit ouverte ou fermée des îlots de cette ville. Nous avons voulu faire de ce projet un support pédagogique pour montrer qu'il existe d'autres manières d'inscrire le végétal dans l'Urbain, une autre façon de construire, une autre gestion de la ressource la plus précieuse pour la vie : l'eau. Nous avons voulu démontrer que l'architecture contemporaine peut être construite autrement, avec des matériaux sains, majoritairement du bois, matériau écologique par excellence, Qu'il est possible d'amoindrir les limites entre le naturel et l'artificiel, entre le jeu et la détente, le ressourcement et le plaisir.
Les volumes en bois, véritables nefs au-dessus des bassins s'ouvrent largement sur le paysage. L'eau est partout présente et particulièrement depuis l'accueil qui s'ouvre largement sur un miroir d'eau conçu comme un jardin zen où se reflètent les façades des espaces des bassins. Dès l'accès depuis le parvis, la façade charpentée de troncs d'arbres articulés, verticaux et formant alors une colonnade ou inclinés pour contreventer la façade, le bâtiment apparaît comme un « ailleurs », un lieu inédit, invitant à  la découverte d'une autre manière de vivre ses loisirs dans un espace partagé. Les ambiances intérieures sont à  la fois introverties par la présence du matériau bois permanente et les espaces découpés créant des niches propices au repos et au partage, et extraverties par la hauteur des nefs, leur charpente « low tech » et leurs larges ouvertures sur le paysage et les bassins d'été. Le projet offre une multitude de lieux, de matières, de rapports possibles à  l'eau. Les bassins sont profonds, ou affleurent le sol. Ils sont autant de miroir pour la végétation, le bois des façades et les visiteurs.