Ecorce - Procédé de revalorisation énergétique de façades

France

Programme : Procédé de revalorisation énergétique et architecturale du bâti
Surfaces : N.C.
Coût : N.C.
Calendrier : concours 2009 lauréat
MO : REHA-PUCA
Avec : INEX (BET Fluides), Vinci Construction France (promoteur)
L'appel à  idées lancé parle PUCA et PREBAT s'est présenté pour l'équipe dont je suis mandataire comme une occasion exceptionnelle de démontrer qu'il est possible de répondre aux engagements de réduction des émissions de gaz à  effet de serre. La réhabilitation du parc de logements existant est un des enjeux majeurs et nous sommes convaincus que seules des solutions techniques reproductibles pourront permettre d'atteindre ces objectifs ambitieux. La méthodologie et le procédé constructif ECORCE que nous avons mis au point ne permet pas seulement d'améliorer les performances énergétiques des bâtiments d'habitation. Elle permet d'offrir une nouvelle enveloppe aux bâtiments, de les requalifier dans les différents domaines architecturaux, fonctionnels, de qualité d'usage et énergétique. Elle peut être appliquée à  la quasi-totalité des types de bâtiments. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi de décliner cette méthodologie et ce procédé constructif sur quatre catégories : - Pierre (06B ; Lyon) - Panneaux préfabriqués (12D ; Vaulx-en- Vélin) - Béton (20E ; Rosny) - Foyer Logement (23G ; Blois)
ECORCE permet une adaptation aisée aux différentes configurations spatiales, urbaines et climatiques. Les quatre opérations types choisies ne sont que des illustrations d'un système constructif très souple qui peut répondre à  des besoins et des attentes très variées. Il permet, selon la demande et après diagnostic précis de proposer : - des augmentations de surface habitable, répondant ainsi à  la nécessité d'agrandir les espaces de logement ou de créer des logements supplémentaires, contribuant ainsi à  la nécessaire densification des espaces déjà  bâtis pour combattre l'étalement urbain avec toutes les conséquences néfastes sur l'environnement qui sont aujourd'hui bien identifiées (transport, émissions de CO2, suppression d'espaces naturels,etc.) - la création d'espaces de confort complémentaires par le biais de loggias ou balcons et de jardins d'hiver qui revaloriseront le logement dans son usage et également dans son image, - une intervention par l'extérieur qui facilite la réhabilitation en site occupé des bâtiments de logements, - une enveloppe, rapportée par l'extérieur à  très haute performance, isolante grâce à  une épaisseur de 20 cm d'isolant, conservant ainsi la masse thermique des murs intérieurs dont on connaît l'impact sur le confort d'été