Requalification du LOPOFA de Sainte Adresse

Sainte Adresse, France

Programme : Requalification du LOPOFA de Sainte Adresse
Surfaces : 9 700 m² SP
Coût : 14 M€ HT
Calendrier : Concours 2016
MO : Logeo Seine Estuaire
Avec : SOGEA NORD-OUEST, INEX (Fluides), Agence BABYLONE (paysagiste)
Le projet ne propose pas une simple requalification, mais une véritable métamorphose de l’ensemble de l’opération. Au delà du parti architectural, il s’agit de redonner sa place à l’ensemble du site dans le tissu urbain de Sainte Adresse – afin que les bâtiments et les aménagements requalifiés soient désormais partie prenante de leur environnement, dans la perspective du réaménagement plus large du Cap de la Hève. La proposition s’inscrit dans une perspective – celle de l’avenir, du LOPOFA, du Cap de la Hève, de Sainte Adresse – dont la caractéristique commune tient à la grande qualité de l’environnement, de la proximité et de la vue sur la mer – prémices de la côte d’Albâtre. Nous proposons ainsi de ré-ouvrir le LOPOFA sur le paysage, de recréer un dialogue entre les logements et les bâtiments voisins, entre l’espace public et le nouvel espace collectif, entre le coeur d’îlot et les vues.
Le coeur d’îlot, totalement libéré de la voiture, est occupé par un grand jardin intérieur envisagé comme un lieu boisé, ouvert et vivant. Il constitue le coeur vert du quartier. C’est un espace de liens et de connexions entre les usages et les gens, les habitants du Lopofa mais également les habitants du quartier. Il est connecté à la ville par une place publique boisée sur la rue Jean-Louis Pesle, desservant le nouveau Cocci, et par une placette intérieure, à l’est, traitée comme un verger qui articule le jardin avec les parties nord et est à la rue du Cap. Les pins existants le long de la rue Jean-Louis Pesle sont préservés dés que possible. Une jardinière-banc permet de régler la différence de niveau et de créer un espace de détente et d’animation. Le jardin inétrieur est irrigué par un réseau dense de circulations piétonnes apaisées et agréables. La topographie du site est entièrement reprise pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Le coeur d’îlot est un espace habité et cultivé, avec des jardins potagers à destination des habitants, une aire de jeux pour enfants, des bancs et tables de pique-nique, un boulodrome, une « terrasse des voisins ».