Eco-quartier des Ailes

Vichy (03), France

Programme : Eco-quartier de 518 logements en réhabilitation
Surfaces : 33 800 m² SHON
Coût : base 13 M€
Calendrier : Concours 2010
MO : SEMIV
Avec : Inex (BET Fluides), Saunier & associés (BET Structure), CS2N (économiste)
Plus qu'une simple réhabilitation, la proposition repose sur la possibilité d'une requalification globale du bâti. Le projet doit s'insérer dans la dynamique de l'écoquartier en visant l'excellence environnementale (objectifs de dépassement du seuil BBC rénovation, minimisation des émissions CO2, prise en compte de l'énergie grise des matériaux, gestion des eaux, minimisation de la maintenance), tout en contribuant à  l'amélioration nette du cadre de vie des habitants. Une véritable stratégie de conception autour d'une démarche doit être partagée. Ainsi, la proposition illustre un champ des possibles sur le site, grâce à  la mise au point d'une boîte à  outils dans laquelle la maîtrise d'oeuvre et la maîtrise d'ouvrage, ensemble, vont pouvoir piocher pour définir une stratégie à  l'échelle du site.
Les variations autour de la boîte à  outils sont illustrées par le biais d'une proposition intitulée "base" et d'une proposition dite "option". Le projet propose une intervention sur l'enveloppe qui permet de traiter la question de la performance technique, tout en apportant des éléments construits ou d'habillage offrant aux habitants de nouveaux espaces extérieurs de qualité. Balcons, terrasses et jardins apportent de véritables extensions aux logements qui retissent de nouveaux liens entre intérieur et extérieur, entre privé, collectif et /ou public. Le développement de cette stratégie permet en outre de créer des façades d'aspect très différents et variables, toujours autour de trois matériaux principaux qui créent une harmonie globale - le bois, l'enduit et la pierre - offrant une image à  la fois sobre, lumineuse et généreuse. En matière de performance énergétique, le projet est exemplaire puisqu'il permet de dépasser les objectifs BBC en offrant un bilan, en "base", de 75 kWh/m².an.